Quel type d’épargne ouvrir?

avril 10, 2013 No Comments »

Ouvrir un livret A, PEL, LEP pour épargner :

Dans le contexte économique actuel, fait d’incertitudes sur l’avenir et de tourments sur les marchés financiers, il est de bon ton de privilégier une épargne sans risque, et disponible à court ou moyen terme, plutôt que de se lancer dans des placements incertains à longue échéance.

Parmi les solutions, le livret A, le LEP et le PEL sont trois alternatives intéressantes.

livret-a-epargne

livret-a-epargne

Le livret A est historiquement le produit préféré des Français. Il permet d’épargner sans contraintes (aucun versement n’est obligatoire), tout en gardant son argent disponible à tout moment, et à un taux d’intérêt fixé par l’Etat. Ce taux d’intérêt est revu régulièrement, mais sa philosophie étant de protéger l’épargnant de l’inflation, il permet d’obtenir un rendement très intéressant, surtout dans le contexte des taux bas actuellement.

Les intérêts, calculés par quinzaines, sont de plus exonérés de tout impôt et de toute cotisation sociale. Il est plafonné à 22 950 euros pour les particuliers.

Le LEP, ou Livret d’Epargne Populaire, présente le même fonctionnement. Son plafond est différent (7 700 euros), ainsi que son rendement, en général près de 1% plus élevé. Mais à la différence du livret A, il est réservé aux personnes exonérées d’impôt sur le revenu, ou redevable d’un impôt inférieur à un seuil fixé tous les ans. Il est cumulable avec les autres livrets.

Le PEL, ou Plan Epargne Logement, n’a pas la même optique que les deux premiers placements, il s’inscrit davantage dans une épargne régulière à moyen terme. En effet, son fonctionnement impose d’une part à l’épargnant de verser un minimum de 540 euros par an, le plus souvent par versements mensuels ou trimestriels. D’autre part, la durée initiale de ce placement est de 4 ans, prorogeable jusqu’à 10 ans avec le taux d’intérêt initial, le produit pouvant continuer à produire des intérêts ensuite, mais les versements s’arrêteront à ce terme des 10 ans.

C’est un placement également net d’impôts, mais il supporte les contributions sociales. Contrairement aux deux premiers placements, son taux d’intérêt est fixé dès le départ et sur toute la durée. En cas de baisse des taux, il est donc avantageux de garder son plan épargne logement ouvert.

Des placements sûres

Ces trois placements constituent donc des solutions incontournables pour l’épargnant. Les deux premiers lui permettent de se constituer une épargne de précaution, disponible à tout moment et bien rémunérée par rapport aux taux d’intérêts actuels, et le troisième l’oblige à épargner régulièrement, pour se constituer une épargne à moyen terme.

En attendant la suite, lisez nos deux autres articles :

 

http://www.astuces-radins.com/le-tourisme-pour-les-nuls

Gagner des sous en vidant son grenier

 

Related Posts

Leave A Response